Retour de lectures, stages et conférences concerts

Hommage de Martine P

Février 2017 - Retour de stage

Bonjour à tous,

Je me suis donnée la chance d'aller à nouveau rencontrer Marc Vella qui proposait un concert conférence à Châtel hier soir pas très loin de chez moi (surtout à vol d'oiseau...)

Tout a un sens et ce que j'ai pu vivre hier m'a permis d'intégrer mieux encore tout ce que nous avions partagé le week end dernier.

Alors, MERCI, merci à vous tous, merci à la Vie, merci à Marc de m'avoir permis de me reconnecter à la Vie, juste par ce qu'il incarne, ce qu'il vit, ce qu'il est et aussi grâce à son piano.

Merci à Vincent pour son intervention qui a résonné très fort en moi "la musique est un cri qui vient de l'intérieur", à Camille pour sa fraîcheur, la délicatesse et la profondeur de son poème et à chacun d'entre vous pour votre présence et votre disponibilité.

J'ai aujourd'hui la sensation d'une nouvelle naissance, d'une nouvelle rencontre avec moi même (moi m'aime...)

Je n'ai plus rien à prouver, je n'ai plus à me conformer à ce que l'on voulait que je sois (ce garçon qui n'était qu'une fille...), j'ai juste à Être en acceptant cette réalité, en n'ayant plus honte d'être une fille, une femme, en acceptant la réalité et toutes ces fausses notes que la vie nous propose pour donner de la vie à la vie.

J'espère que toutes les personnes que j'ai éclaboussées avec le marécage de ma vie pourront me pardonner de les avoir prises en otage (sans préméditation) sans avoir mesuré l'impact que çà peut avoir, peut-être pour me donner de l'importance comme nous l'a partagé Marc ce week end.

Je fais totalement confiance à vos ressources et à votre potentiel et vous remercie non seulement de ne pas vous être enlisées avec moi mais de m'avoir permis de regagner la rive.

Je me suis réveillée ce matin avec phrase :

"Aujourd'hui, je décide de retrouver et de vivre la JOIE, de lâcher cette croyance que l'autre était plus important que moi, que je devais avant tout faire plaisir à l'autre et  que je  ne pouvais être aimé que si je correspondais à ce que l'autre attendait, mettant au second plan ma propre réalité, mon identité"

(croyance que j'avais sans doute mise en place inconsciemment comme un instinct de survie à ma naissance).

Oui, tout est possible, je me réconcilie avec moi-même, je change réellement de regard sur ma vie et accueille toutes les fausses notes qui m'ont fait grandir.

J'aspire à découvrir "l'humilité joyeuse", nourrir encore plus mes rencontres et semer la joie.

Belle journée à vous tous

Au plaisir

Martine


Hommage de Catherine A

Février 2017 - Retour de stage

A Marc,

Il m’aura fallu plusieurs jours pour laisser redescendre la lie…

Il y a un « avant » et un « depuis » Marc Vella et le bonheur de retrouver mon clavier plus tout à fait le même, avec cet espace plus grand entre les touches. Normal, désormais il me sourit de toutes ses dents d’un p'tit air badin, friand de mes fausses notes.

Je ne sais pas trop ce que j’étais venue chercher à ce stage, et n’ai pas envie de mettre des mots sur ce que j’y ai reçu… on en ressort chaviré et comblé… Bref.

J’ai tellement aimé que tu joues pour nous, un et indivisible avec ta si belle musique, personnelle, en dehors des modes, sans esbroufe malgré ta technique et  avec ce souffle prodigieux qui nous propulse ailleurs. Bâtie un peu comme les grands scénarios de l’Histoire du cinéma dont les sujets sont pourtant universels: une seule idée, mais combien puissante! A l’instar de ce petit prélude en mi min. de Sir Chopin que tu nous a décortiqué : 3 notes ! Bon, il y a quand même consacré sa vie, le mec, pour trouver ça.

En fait, c’est en t’écoutant à Fribourg que j’avais ressenti cet… appel. 

Juste MERCI.

Que ton rayonnement irradie encore longtemps sur tes frères humains, toi et ton piano-envoûteur-de-grands-chemins…

Big Hug.

arbrecoeur


Hommage de Muriel

Février 2017 - Retour de stage

Bonjour Marc,

Déjà plus d’une semaine que j’ai participé au stage à Pau…

Quel stage ! Quelle ouverture vers la créativité, vers ce que je n’ai jamais osé… Oser l’impro devant un public ! Et surtout sans maitriser l’instrument, sans avoir appris, mais comment est-ce possible ??

J’ai senti dans mon corps des tremblements qui n’avaient rien à voir avec le trac. C’était très profond… Je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé… Comme si mon mental n’avait plus sa place… Que c’est bon ! ;-)

Je me souviens de ce moment joué à tes côtés où le temps s’est arrêté… J’étais dans « un état de conscience modifié » : j’étais là mais pas là J.

MERCI pour le bien que tu apportes à l’humanité, à l’Amour que tu donnes à chacun.

Pour tout ça et pour tout le reste que je n’ai pas dit, je tiens à te dire MERCI.

A bientôt en Charente ou ailleurs…

Je t’embrasse

Un poème

Hommage de Chantal M

Février 2017 - Retour de conférence

Marc ,

Que ton sourire , porteur d'humanité,

Révèle en chacun , sa part de rêve , sa part de beau ,

Cette extraordinaire force de vie inhérente à chacun ,

Qui végète et sommeille , en attente de l'éveil ...

Puisses-tu , à travers notre monde , propager cette force d'amour ,

Fondement de notre humanité ...

Que ta foi en l'humain reste profonde , et si preignante 

Que chacun percevra , en son for intérieur , l'immense de la vie ,

L'émergence d'un sentiment si intense de joie ,

Que tout sera magnificence  , rayonnement et amour ...


La Clé d'être

Hommage de Valérie

Novembre 2016 - Retour de lecture

Je viens de terminer "La Clef d'Être". Un fait que je souligne car je crois qu'il me faut compter en année le temps depuis lequel je n'ai pas lu un livre jusqu'à sa dernière page. Même si je m'en porte très bien, je m'amuse beaucoup de cet aboutissement.
Plus "sérieusement", ce n'est pas pour parler de mes exploits que je t'écris.
Besoin, envie de refermer le livre en t'écrivant MERCI!
C'est rare de pouvoir s'imaginer communiquer en direct avec des auteurs qui nous sont chers, qui ...
Tes mots ...
méritent le Silence.
Tes propos...
sont inqualifiables avec justesse.

Mais si je me tais, si, émerveillée, bouleversée, comme transformée ou plutôt enfin révélée, reconnue, retrouvée dans tes mots, si, tellement touchée, tellement enchantée, tellement apaisée (oui enfin voilà je trouve exprimé, merveilleusement formulé ce qui sommeille en moi, cette vérité, cette évidence qui vit là, depuis toujours, dans la chaleur, la pénombre de mon Coeur!), si effarouchée, impressionnée par la qualité de ton verbe, la puissance de ton authenticité que tu nous livres... si je n'ose écrire... si, pour une fois, je respecte enfin ce Silence...



... te laisse-t il entendre toute la Gratitude, la Reconnaissance, l'Amour en retour et la Joie, l'En-Vie, et tant de bien douces et merveilleuses autres choses que ton Être qui se livre génère ?

"Je ne sais pas le dire", mais je le dis quand même: Merci!

ValéRie merveilleusement!

Le Couple Solaire

Hommage de Helene Monsigny

Novembre 2016 - Retour de stage

Chère Cathy, cher Marc,
J'espère que le voyage et la tournée en Belgique se sont bien passés.
Pour ma part, les suites du stage sont étonnantes, j'ai l'impression d'avoir embarqué dans un train fou ou une fusée qui ne va plus s'arrêter ! C'est une suite d'événements, d'émotions, de créativité, d'approfondissement... qui s'enchaînent à un rythme effréné ! Plus l'habitude ces dernières années ! Quelque chose s'est ouvert c'est sûr. Alors gratitude à tous les deux pour ce que vous apportez, ce que vous permettez d'éclore !
Au plaisir de vous revoir très bientôt !
Je vous embrasse fort fort ... ... tendrement !
Hélène
alias la Fée Cloche Dingue (mon clown !)

Il existe des amours où rien ne laissait prévoir la communion la plus absolue qui soit


Hommage de Nadine PICARD

Novembre 2016 - Retour de lecture

Marc,

        Un petit mot pour partager avec toi cette belle histoire : Hier, je me rendais à l’hôpital de Metz pour une visite de contrôle. Dans le hall d’entrée, un piano à queue attendait patiemment avec un écriteau : « JOUEZ MOI ». Je me sentais appelée. Durant ma visite médicale, j’étais toute excitée à l’idée de jouer. Vais-je OSER ? Quand je suis sortie, quelqu’un jouait, un pro visiblement.
Je me suis installée dans le hall, attendant que la place se libère. Le piano s’est tu. Décidée, je me suis levée. Assise devant le bel instrument, j’ai respiré profondément cet instant, impressionné à jamais dans toutes les cellules de mon corps.
Mon cœur battait très fort. Les premières notes timidement lancées, je me sentais, au fur et à mesure de ma ballade musicale, majestueusement à ma place : «Quand je joue, je vibre. Un infini plaisir infini m’envahit. L’âme agit. »
 Je jouais, extrêmement concentrée, percevant à peine les allers et venues. Et, comme venant d’un autre monde, j’entendis un jeune interpeller son copain, « tu crois qu’elle sait jouer ? ». S’il savait que c’était une première fois ! Le doute était permis bien sûr, mais c’était jolie : une simple balade, douce et apaisante. Incroyable, avec pour seul guide, les éclairages sur la « Mise en pratique au piano » que tu donnes dans ton livre « Eloge de la fausse note » Je t’exprime une gratitude infinie, Marc, grâce à toi, j’ai osé. Grâce à toi, j’ai réalisé mon rêve. C’est curieux comme la vie se débrouille pour nous mettre en chemin : il a fallu notre rencontre, puis mon accident qui m’a cloué pendant 5 semaines, ma promesse alors de réaliser, en sortant d’hôpital, mon rêve d’enfant, et pour finir, le piano qui m’attend à l’hôpital voisin où je me rend pour une visite de contrôle. Je me réjouis de te retrouver en mars à Villers les Nancy pour expérimenter toujours plus loin la joie et la liberté de jouer et de créer.
Je t’embrasse
Tendrement à toi


Merci

Hommage de Geneviève Boulot

Septembre 2016 - Retour de stage

Je viens te dire toute ma gratitude pour tout que tu nous a donné dimanche à la Sablière. Ainsi j'ai abordé ce que peut m'apporter encore plus la musique jouée au piano.Elle me transportais déjà à la rencontre des musiciens dont j'aprenais les ?uvres mais j'ai compris hier qu'elle pouvait être medium d'une rencontre avec soi-même,une meilleure compréhension des enjeux qui se jouent en nous et un bien-être-thérapie que je continuerai à expérimenter..et puis merci pour tout ce que tu transmets en compréhension de la vie et en sagesse qui trouve beaucoup d'echos en moi. J'ai traversé dans ma vie beaucoup d'épreuves dont une très grande;je crois que je n'ai cependant jamais perdu la saveur de la vie et son amour.Je suis reconnaissante de t'avoir rencontré sur ce chemin où je dois encore progresser... Mon message est un peu long pour toi qui fais déjà tant..
mes pensées les plus amicales
Geneviève

Retour d'Egypte

Hommage de Frédéric Chotard

Septembre 2016 - Retour de stage

Je reviens d’Égypte. Et je peux désormais vous dire qu'il ne se passe vraiment rien du côté de la mer rouge. A part nous, pas un bateau sur le lagon la semaine du 24 aout sur le thème des rêves, pas un bateau la semaine avec Marc Vella le 31 aout… A ce point, ça ne m'était jamais arrivé d'assister à une mer rouge aussi déserte! Et quel bonheur de voir mon équipage si content que nous ayons pu maintenir les départs! Et les dauphins pour nous tous seuls! Le rêve! Même eux paraissaient surpris de ne voir que nous au regard de cet "au revoir" magnifique qu'ils nous ont réservé le dernier jour et qui semblait dire "à non! pas vous non plus, vous n'allez pas repartir?"…. Bon ça me fait plaisir de dire cela même si ce 'est pas du tout ce qu'ils pensaient, mais effectivement au moment de lever l'ancre le 6 septembre vers 11h, nous nous sommes tous réunis sur le pont du bateau pour remercier nos amis de leur présence quotidienne, nous avons chanté une chanson de cœur, et je vous assure, ils étaient tous autour du bateau peut-être 100 dauphins, à quelques mètres de la coque, à nous regarder partir. Ce fut un moment très émouvant et magique. Marc Vella… On ne le présente (presque) plus…! Vous savez ce pianiste nomade-écrivain-conférencier qui sillonne la planète avec son piano? La caravane amoureuse? Son dernier livre "l'éloge de la fausse note"? Eh bien il est venu sur notre beau bateau avec un piano, bien sûr!

Marc organise des stages tout au long de l'année intitulés "vivre en joie la musique de la vie". Ces stages s'adressent à tout le monde, petits et grands, du prof de piano ou pianiste professionnel au débutant. Il faut dire que le bonhomme sait de quoi il parle: 1er prix de composition à Rome en 99, le concours le plus difficile au monde! Dans ces stages, il vous dit que le piano c'est comme la vie. Là aussi, c'est un plongeon dans l'inconnu. Mais si vous êtes vraiment vous même (il vous y invite) si vous arrivez à vous "connecter", alors des miracles peuvent se produire. Et il s'en produit à chaque fois. Avec quelques conseils de base, sans jamais avoir fait de piano de votre vie, vous arrivez à sortir quelque chose de pas mal, voire de vraiment d'harmonieux, à la grand surprise des stagiaires eux-même d'ailleurs. C 'est vraiment magique à voir!
Alors Marc a fait un stage sur la bateau, un peu particulier cette fois, au beau milieu de notre lagon avec la mer tout autour, à perte de vue , et les dauphins bien sûr... On a même sorti le piano sur le zodiac pour en jouer près des dauphins (voir photo)…! Je vais préparer un petit film sur le sujet… A la fin de la semaine, un concert de Marc sur le pont du bateau au couché de soleil… Et ça! Le vous assure que ça vaut son pesant de cacahouètes !!
Un avantage aussi, en dehors du cadre, c'est le travail dans l'eau avec le corps, qui permet de rentrer plus en conscience de soi par un autre biais. Cela apporte un équilibre avec le travail musical et permet davantage encore ce que les dauphins nous suscite déjà grandement par leur présence: l'ouverture du coeur… Marc donne par son art ce que les dauphins nous donne par leur regard. Merci Marc… Faites un jour ici ou ailleurs un stage avec lui, ça peut changer beaucoup de chose dans votre vie… L'année prochaine nous recommencerons ici l'aventure la semaine du 13 septembre 2014.

Frédéric chotard

dauphin Egypte 1er sept 2013Marc Vella - 390


Chers compagnons de voyage

Hommage de Fabienne D.

Juillet 2016 - Retour de stage

Chers compagnons de voyage